France : ouverture mardi 18 mai du sommet sur les économies africaines

Une quinzaine de chefs d’Etat africains dont celui de la République démocratique du Congo, des hauts responsables européens et les représentants d'organisations internationales se réunissent mardi 18 mai à Paris en France. Ils prennent part au sommet sur le financement des économies africaines.

Il s’agira donc pour les participants à cette rencontre de trouver des voies et moyens de réagir au « choc économique » causé par un an de crise sanitaire, provoquant la première récession du continent africain en 25 ans.

Si sur le plan sanitaire, l’Afrique a jusqu’ici été relativement épargnée par le Coronavirus, sur le plan économique, le continent subit de plein fouet le ralentissement commercial et financier mondial.

D'autant plus qu'à la différence de l’Europe ou des Etats-Unis, le continent africain n’a pas bénéficié de plans de relance chiffrés à plusieurs centaines voire de milliers de milliards de dollars de la part de banques centrales.

« Le choc économique y est plus fort qu'ailleurs parce que l'économie africaine est très dépendante des échanges extérieurs et le choc de la pandémie la frappe encore plus que d’autres. […] Les besoins de financement de l'Afrique sont estimés à 400 milliards de dollars [selon le Fonds Monétaire International], ce qui est très important », faisait remarquer le 12 mai 2021, le gouvernement français, intervenant depuis le Palais de l'Elysée.

5 zones représentées

Les cinq zones de l’Afrique seront représentées à Paris, en présentiel par leurs chefs d'Etat :

  • Le nord avec la Tunisie et l’Egypte
  • L’ouest avec le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Ghana, le Mali, le Nigeria, la Mauritanie et le Sénégal
  • L’est avec le Soudan et l’Ethiopie
  • L’Afrique centrale avec la République démocratique du Congo et le Rwanda
  • L’Afrique australe avec l’Angola et le Mozambique.

La Chine, pourtant premier créancier bilatéral de l'Afrique, ne sera présente que par visioconférence, sans son président.

Les premiers ministres espagnols, italiens et portugais seront aussi présents à ce sommet de Paris avec le président du Conseil européen, Charles Michel, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen et le Haut représentant pour la politique étrangère, Josep Borrell.

Les directeurs d’institutions financières internationales, très présentes en Afrique, comme le FMI, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement seront aussi de la partie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner