Nord-Kivu : carence des produits vivriers à Katiri

Une carence des produits agricoles, notamment le riz et le maïs, est observée à Katiri, localité du sud du territoire de Lubero, dans la chefferie des Batangi, depuis environ un mois. Le président de la société civile locale, Kulu Ezéchias, a tiré la sonnette d’alarme jeudi 20 mai sur Radio Okapi.  

La perturbation climatique est à la base de cette pénurie sur le marché local, a expliqué Kulu Ezéchias. D’après lui, la sècheresse due aux fortes chaleurs détruit les cultures ; alors que les agriculteurs devaient plutôt récolter.  

Du coup, il s’observe une carence des produits agricoles dans la région. Cette situation a occasionné la hausse des prix sur le marché.  

A titre d’exemple, le bol de riz qui coûtait 3 500 francs congolais (1.75 USD) est passé à 4 500 francs (2.25 USD). Le gobelet de haricot se vend à 2 000 francs (1 USD) au lieu de 1 500 francs (0.75 USD).

Kulu Ezéchias indique qu’en outre les habitants parcourent des kilomètres pour se ravitailler en vivres vers les villages environnants. Il demande aux autorités de se pencher sur cette question en vue d’une solution palliative.

Le chef de la chefferie de Batangi, Mwami Stuka Mwanaweka, a, par ailleurs, indiqué qu’il se rendrait sur place pour s’enquérir de la situation avant de prendre d’autres dispositions.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner