Nord-Kivu : le SYECO dénonce les violations de droits des enseignants à Butembo


Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO)/ Butembo dénonce certaines irrégularités constatées au sein de l’EPST Nord-Kivu 2. Son secrétaire permanent, Iréné Mutumwa a indiqué lundi 24 mai à Radio Okapi, avoir adressé une lettre ouverte au Secrétaire Général de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), qui renferme plusieurs griefs imputés à l’EPST Nord-Kivu 2. 

« Nous avons dénoncé plusieurs violations de droits des enseignants, nous avons même parlé des infractions dans notre lettre ouverte que nous avons adressée aux autorités de l’EPST, au niveau du gouvernement provincial, parce qu’au niveau local, l’autorité qui représente l’Etat, le PROVED. Nous avons décrié la mécanisation frauduleuse des élèves, des étudiants dans le secteur éducatif alors qu’ils ne sont pas au travail. Parmi ces gens nous avons compté le fils de l’autorité numéro un de la province, ça veut dire du PROVED qui est payé à l’antenne du SECOPE, alors qu’il est reconnu régulièrement élève dans l’une des écoles de Butembo », a-t-il fait savoir.

Iréné Mutumwa a appelé ainsi les autorités compétentes à punir les présumés auteurs de ces infractions :

« Nous avons décrié l’impunité parce qu’il y a des lettres sur sa table qui dénonce l’extorsion des salaires dans le réseau islamique. Il n’y a pas longtemps, on a constaté un détournement de plus de dix cartons de thermo-flaches que le partenaire UNICEF a donné aux écoles passant par le bureau provincial. Les preuves sont là, les témoignages sont là ». 
 
Contacté à ce sujet, le Directeur Provincial de l’EPST Nord-Kivu 2, Adaku Dawa réfute toutes ces accusations.

Par rapport au détournement des thermo-flaches, Adaku Dawa affirme avoir porté plainte contre inconnu pour enquêter et punir les présumés coupables.

Le dossier, a-t-il affirmé, se trouve actuellement au parquet général à Goma. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner