Félix Tshisekedi : « Je ne souhaiterai pas que les populations reviennent en ce moment précis à Goma »

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, ne souhaite pas que les populations qui ont quitté la ville de Goma de retourner en ce moment précis dans les habitations situées dans les zones déclarées rouges par les experts. Dans son message samedi 29 mai, le Chef de l’Etat indique que c’est risqué d’avoir une pareille idée. D'après lui, tout peut arriver avec la coulée souterraine de la lave dans certaines zones de la ville.

« Même s’il reste 1% d’incertitude, je ne souhaiterai pas que les populations reviennent sur Goma. On ne sait pas ce qui peut se passer. Il y a un lac qui contient beaucoup de gaz. Et si ce lac est en contact avec les laves, vous vous imaginez ce que ça peut faire comme dégât », prévient-il, à l’issue d’une réunion avec un groupe de ministres principalement ceux qui se sont rendus dans le Nord-Kivu pour évaluation et prise de premières mesures.

Felix Tshisekedi s’exprime dans cet extrait sonore (1’02’’) :

Son

De nombreuses personnes, qui se sont déplacées vers Sake et plusieurs autres localités aux alentours de cette localité, retournent à Goma depuis la nuit de jeudi à vendredi 28 mai.

Ce mouvement s’est observé moins de 24 heures après l’évacuation décidée par les autorités provinciales de certains quartiers de la ville, jugés dangereux à la suite des effets du volcan Nyiragongo.

Le Chef de l’Etat assure les populations du Nord Kivu que le gouvernement met en jeu tous les moyens nécessaires afin de leur garantir des meilleures conditions de survie en cette période difficile.

Il réitère l’appel à un élan de solidarité tout azimut au profit des habitants du Nord Kivu et annonce une visite de compensation dès que les mesures de fermeture des aéroports seront levées.  

Situation sous contrôle

Le Président de la République a reconnu que la situation humanitaire à Goma est grave mais sous contrôle. Il se dit très affecté par la crise humanitaire née de la catastrophe naturelle de Goma.

Félix Tshisekedi affirme qu’il reste déterminé à se rendre sur place en compagnie de son épouse, pour se rendre compte de visu de la coordination des actions humanitaires et apporter un réconfort à ses compatriotes sinistrés dès que les aéroports de la région seront ouverts au trafic, selon la cellule de communication de la Présidence de la République.

Le Président Tshisekedi a dénoncé la campagne de manipulation et le règlement de compte tendant à faire croire que le gouvernement ne contrôle pas la situation.

Par la même occasion, il a lancé un appel à l’aide et à la solidarité aux compatriotes pour venir à la rescousse de la population de Goma.

La première assistance est déjà à Saké, notamment l’eau potable et le gouvernement s'emploie à évaluer les besoins humanitaires afin d'y apporter des réponses adaptées, a assuré le Président de la République.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner