Ituri : 10 morts dans une carrière minière d'or à Exode

Dix personnes ont été tuées la nuit de mardi à mercredi 2 juin, lors d’une incursion des hommes armés à Exode, une carrière d’or située à 15 kilomètres de Mongwalu à la limite entre le territoire de Djugu et celui de Mambasa (Ituri). 

Des sources locales indiquent qu'au cours de la même attaque, quatre personnes ont été grièvement blessées. 

Les mêmes sources renseignent qu’il s’agit d’une coalition de miliciens des groupes armés de la CODECO et de la FPIC qui ont attaqué cette carrière. 

Plusieurs boutiques ont été pillées, des habitations ont été saccagées. 

Cette situation a entrainé un mouvement de population dans la zone. 

Des sources locales témoignent que c’est vers 4 heures du matin que ces assaillants ont investi le village Dragon où se trouve ce chantier minier.

Des crépitements de balles ont été entendus au centre commercial de Mongwalu, affirment des témoins.

Sur place, des maisons de commerce ont été saccagées, plusieurs biens emportés par ces hommes armés.

Dix personnes parmi lesquelles six femmes ont été lâchement assassinées par ces rebelles.

Ces témoins renseignent que jusqu’à ce mercredi matin, les corps des victimes n’étaient pas encore inhumés.

Selon des sources sécuritaires, ces miliciens seraient venus de la forêt de Bukadi, dans le secteur de Banyali-Kilo. D’autres déclarent qu’ils sont venus de Nyangaray, l’un de bastions de ce groupe armé.

Parmi les otages, deux enfants et un adulte ont été emmenés vers une destination inconnue.

Selon la coordination de la société civile de Mongwalu, des militaires des FARDC se sont rendus dans la zone pour rétablir l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner