La RDC en pleine 3e vague du Covid-19

Actualité

*On le voyait venir, Covid-19, la RDC en pleine troisième vague. Le ministre de la Santé publique l’a annoncé jeudi dernier. Comme lors des deux premières vagues, l’épicentre de la pandémie reste Kinshasa. Une troisième favorisée par le concours de trois facteurs : le relâchement de l’observance des gestes barrières, l’apparition de nouveaux variants du virus dus aux mouvements des populations au niveau de nos frontières ainsi que la faible couverture vaccinale jusque-là.

**Au sujet de la vaccination justement contre le Covid-19, un mois et demi après le lancement de la campagne, le tableau indiquait peu avant le week-end dernier environ 25 000 personnes vaccinées. D’une manière générale, l’on observe une faible fréquentation dans les sites de vaccination. Cas de la zone de santé de Beni où en quatre jours, seules 35 personnes se sont fait vacciner la semaine dernière.

***Pour terminer, ce résultat d’une enquête au niveau mondial : la pandémie de Covid-19 a empêché 12 millions de femmes d’accéder à des moyens contraceptifs. Ce qui a conduit à 1,4 millions de grossesses non désirées en 2 020. Une enquête du Fonds des Nations unies pour la population, UNFPA.

Question

Quels types de vaccins existent-ils ?

Réponse : il y a des vaccins qui contiennent les virus ou les bactéries, affaiblis ou morts ; des vaccins qui ne contiennent que des particules de virus ou de bactéries ; des vaccins qui contiennent du matériel génétique et enfin, des vaccins qui utilisent d’autres virus non nocifs.

Action de partenaire

Le professeur Jean-Marie Kayembe est responsable de la prise en charge médicale des patients covid-19 en RDC au sein de l’équipe de riposte. Il explique ici les raisons de la remontée de la pandémie au cours des quatre dernières semaines.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-06/070621-p-f-coronafull_web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner