Lutte contre la Covid-19 au Nord-Kivu : un service minimum obligatoire décrété dans les services publics et privés

Le gouverneur de la province de Nord-Kivu, le Lieutenant général Constant Ndima, a décrété mardi 13 juillet, le service minimum obligatoire au sein de l’administration publique et privée. Dans un communiqué lu par son porte-parole, Sylvain Ekenge, il indique que cette décision est prise pour faire face à la montée des cas de covid-19 observée pendant cette 3e vague.

Samedi 11 juillet, la province a enregistré 7 nouveaux cas, le dimanche 12 juillet, 38 nouveaux cas ont été recensés, et lundi dernier 37 nouveaux cas ont été comptabilisés, selon le bulletin quotidien du secrétariat technique de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Le gouverneur met en place des dispositions pour que des équipes réduites animent désormais les cabinets et différents services rattachés au cabinet du gouverneur :

« Tous les chefs des divisions provinciales, les directeurs des entreprises étatiques, paraétatiques et privées sont invités à prendre des mesures qui s’imposent pour organiser le service minimum dans leurs structures. Les maires des villes, les bourgmestres des communes, les administrateurs des territoires, les chefs des chefferies, les chefs de secteurs doivent impérativement organiser un service minimum ».

« Nous tenons à préciser aussi que les forces de l’ordre et les services spécialisés sont instruits pour faire respecter les mesures ainsi prises et en assurer le suivi… », a-t-il ajouté.

Les visites sont interdites aux lieux de service aussi bien pour les visiteurs que pour les agents non en service, renseigne le communiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner