Covid-19 : témoignage d’Adam Bombole

Actualité

*Ouvrons l’édition de ce jeudi 15 juillet par ce témoignage d’Adam Bombole, ancien candidat à l’Hôtel de ville de Kinshasa en 2 007 et à la présidentielle de 2 011 et président du parti politique Ensemble changeons le Congo (ECCO) qui a affirmé avoir contracté le coronavirus et s’en être remis après 10 jours d’hospitalisation dont 9 sous respirateur. Selon Ouragan.cd qui rapporte ce témoignage mis en ligne hier mercredi, reconnait avoir frôlé la mort.

** Autres nouvelle, un don d’équipements de protection individuelle contre le coronavirus remis à quelques formations sanitaires de la ville de Kinshasa, pour protéger le personnel soignant de la 3e vague de la maladie. Le donateur, c’est le Fonds national de solidarité contre le coronavirus (FNSCC). Le Centre hospitalier Chrisco, la Clinique kinoise, le Centre hospitalier la Borne et d’autres sont parmi les institutions bénéficiaires de ces équipements.

***Vaccination anti-Covid-19 en dehors de la RDC, d’abord sur le continent, le Zimbabwe ouvre l’opération à toute la population depuis mardi dernier. Débutée en février, la campagne de vaccination contre le coronavirus dans ce pays avait d’abord ciblé en priorité les groupes sociaux à risque.

Et en Europe, après les annonces de Macron, la France a enregistré un record de vaccinations mardi 13 juillet. Selon les sources, la barre des 790 000 injections quotidiennes a été franchie et plus de 2 millions de rendez-vous ont été pris.

Question 

Pourquoi l’administration d’une seconde dose de vaccin anti-Covid-19 est-elle importante ?

Réponse de Proxim: un regroupement de pharmaciens basé au Québec, Canada, les données disponibles démontrent que, bien qu’il y ait une protection après la première dose, la protection est meilleure et optimale après l’administration d’une deuxième dose. C’est pourquoi il est important de recevoir une 2e dose des vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca.

Action de partenaire

Lutte contre le Covid-19 au Nord-Kivu, le gouverneur militaire, le lieutenant général Constant Ndima, décrète un service minimum obligatoire au sein de l’administration publique et dans le privé. Je vous quitte en vous laissant suivre un extrait du message du gouverneur lu par son porte-parole

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-07/150721-p-f-coronafullweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner