Covid-19 : environ 76 000 personnes vaccinées du 19 avril au 14 juillet 2021 en RDC

Actualité

*Situation épidémiologique Covid-19 du 14 juillet 2 021, selon l’INRB, la RDC a enregistré 234 nouveaux cas confirmés, 89 à Kinshasa, 60 en Ituri, 55 au Nord-Kivu, 11 au Lualaba, 10 dans le Haut-Katanga, 6 dans le Haut-Uélé et 3 au Kwilu. Avec ces chiffres, le cumul des cas avérés, du 20 mars 2020 au 14 juillet 2021, est de 45 211 dont 1 cas probable.

**Autre cumul, volet vaccination, toujours selon l’Institut national de recherche biomédicale, du 19 avril au 14 juillet 2021, 75 789 personnes ont déjà été vaccinées avec AstraZeneca dans 13 provinces de la RDC. Et puisque nous parlons de la vaccination, notons que cette opération est suspendue dans les villes de Goma, Butembo et Beni, au Nord-Kivu, à la suite de la rupture des stocks de vaccin. Annonce faite hier par le coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination.

***D’une province à une autre, cap sur le Kasaï-Central, précisément à Kazumba, un élu s’engage dans la lutte contre le coronavirus. Il s’agit du député national Donatien Balekelayi Beya. Il a remis il y a quelques jours, des kits de protection individuelle à quelques groupes sociaux de ce territoire dont les élèves finalistes des humanités. Selon l’agence congolaise de presse qui livre cette nouvelle sur son site, l’élu du territoire de Kazumba a fait savoir qu’aucun cas de Covid-19 n’a pas encore été déclaré dans cette entité administrative du Kasaï Central.

Question 

Pourquoi l’administration d’une seconde dose de vaccin anti-Covid-19 est-elle importante ?

Réponse de Proxim, un regroupement de pharmaciens basé au Québec, Canada, les données disponibles démontrent que, bien qu’il y ait une protection après la première dose, la protection est meilleure et optimale après l’administration d’une deuxième dose. C’est pourquoi il est important de recevoir une 2e dose des vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca.

Action de partenaire

Pour terminer, retournons au Nord-Kivu en nous rendant dans la zone de santé de Beni pour suivre le Dr. Jérémie Muhindo, coordonnateur adjoint de l’équipe de prise en charge des malades Covid-19. Le Dr. Muhindo déplore le manque d’engouement de la population de la place à la vaccination et il le dit au micro de Guilaine Kasasya.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-07/160721-p-f-coronafullweb.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner