Kinshasa : à moins de 10 jours du moratoire, certains propriétaires des voitures ne sont pas toujours prêts

Plusieurs conducteurs de taxi en commun et propriétaires de véhicules sont loin de vouloir se mettre en ordre avec les documents demandés par les autorités de la ville Kinshasa pour échapper au prochain contrôle du mois d'Août prochain. 

C’est ce que rapportent les chauffeurs des taxis rencontrés jeudi 22 juillet par radio okapi, à moins de dix jours du moratoire. 

Ces conducteurs ont jusqu’à la fin du mois de juillet pour mettre en ordre leurs documents de bord. 

Les jours supplémentaires leur ont été accordés à la suite de l’arrêt de travail observé le 12 du même mois. 

Parmi les documents demandés, il y a entre autres l’autorisation de transport, la vignette, le document attestant que le contrôle technique a bien été effectué, l’assurance et la carte rose. 

A en croire ces chauffeurs rencontrés à Kinshasa, le refus de se mettre en ordre vient du désordre organisé par les services de vente de ces documents. 

« Ils nous vendent des documents (autorisation de transport) qui ne sont pas valides dans toute la ville. Si tu les achètes ici, comme je fais le tronçon Gramalic-Magasin, une fois à Kingasani les agents de transport me diront que j’ai des faux documents », explique un chauffeur rencontré à Binza Ozone. 

Les autres, cependant, sont déjà en train de faire de leur mieux pour se mettre en ordre avec les documents. 

« A part la Sonas j’ai tous les autres documents. Mais le plus grand problème est que, nous qui sommes en ordre, même quand cette période va passer, on va toujours continuer à nous décourager. Nous risquons d'entraîner les autres, même ceux qui n'en ont pas, de ne pas les acheter. », ajoute un autre chauffeur rencontré dans la commune de la Gombe. 

Selon les autorités de la ville, ce moratoire de deux semaines est le dernier à être accordé aux conducteurs. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner