Kwilu : la prison d’Idiofa manque de tout


Pas de nourriture, pas de subvention du gouvernement depuis plusieurs mois, les locaux sont dans un état de délabrement très avancés et même les murs de certains de ces locaux sont écroulés.
Telle est la situation à la prison rurale d’idiofa située au chef-lieu du territoire de même nom dans la province du Kwilu, décrite par Alain Kamanda, défenseur des droits de l'homme et agent au service des droits humains de ce territoire.

‘’ Nous avons demandé le mois passé de désengorger la prison d’idiofa parce que les locaux qui abritent cette même prison sont dans un état de délabrement très avancé. Et il y a trois bâtiments qui se sont écroulés, il n’en reste qu’un seul. Et la capacité de cette prison est au moins de 70 personnes, mais nous avons remarqué qu’il y a plus de cent personnes entassées et il faut voir dans quelles conditions qu’elles vivent", a-t-il indiqué.

Pour lui, les prisonniers sont dans des conditions inhumaines :

" Ils sont traités comme des chiens, comme des animaux. Ils n’ont ni subside, ni pain. Nous avons fait la ronde des amigos, des cachots et de la prison, la situation de nos frères qui sont dans les prisons vraiment est déplorable. Ils n’ont pas de nourriture, la prison n’a pas de subvention, il n’y en a pas et quand les tierces personnes vont pur aller donner un peu à manger aux prisonniers, les policiers qui sont à la garde leur exigent l’argent’'.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner