Nord-Kivu : la société civile salue la tenue du séminaire du gouvernement Sama

  

Un membre de le composante Bonne gouvernance de la société civile du Nord-Kivu, Etienne Kambale, a salué ce lundi 26 juillet, l’organisation du séminaire du gouvernement, qui s’est clôturé samedi dernier à Kinshasa. « Un tel exercice d’auto-évaluation est plus qu’important parce qu’il permet, non seulement au gouvernement de relever ses forces et ses faiblesses, mais aussi de rendre compte au peuple par rapport à sa gestion », a-t-il indiqué. 

Cet acteur de la société civile fustige tout de même certaines observations qui se font dans la gestion des institutions du pays : 

« Nous avons des inquiétudes par rapport à ce que nous avons connu dans le passé. Nous avons vu qu’il y a vraiment des dépassements énormes en ce qui concerne la plupart des ministères et la plupart des institutions. Nous pensons que, si au moins ce gouvernement ne s'améliore pas par rapport aux dépassements budgétaires, cela ne va pas aider à ce que les partenaires de la République nous considèrent comme un Etat sérieux ».  

Il a souhaité « qu’il n’y ait pas une planification redondante en ce qui concerne les investissements. Nous entendons des temps en temps des achats des véhicules, chaque année, on achète des véhicules par certains ministères ou bien des institutions et pourtant ces moyens devraient servir à autres choses, mais aussi nous aimerions savoir les moyens qui sont alloués à chaque province et qu’il soit réellement décaisser ». 

  Par ailleurs, Etienne Kambale a également suggéré au gouvernement « de mettre l’accent sur la redevabilité dans l’élaboration et l’exécution du budget du gouvernement, et tenir compte des préoccupations de la base ». 

Durant trois jours lors du séminaire gouvernemental, qui s'est clôturé samedi, les membres du gouvernement Sama Lukonde ont appris davantage sur la cohésion au sein de l'équipe gouvernementale, l'éthique et la déontologie, efficacité et efficience. Le chef de l'État les ainsi tous invités à lier leurs actions au bien-être du peuple.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner