Mbuji-Mayi : 20 ans après, l’avenue Dilunga de nouveau praticable

La circulation des véhicules et des motocyclettes a repris vingt ans après, sur l’avenue Dilunga au quartier Masanka dans la commune de Diulu, à Mbuji-Mayi au Kasai-Oriental. 

Cette avenue était coupée par les érosions non canalisées qui avaient détruit une centaine de maisons en créant quelques têtes de ravins qui progressaient vers le boulevard Mzee Laurent Desiré Kabila.  

L’Office des voiries et drainage(OVD), indique que c’est depuis le mois de décembre dernier qu'elle effectue les travaux de construction de collecteur d’eau avec le financement du Fonds d’entretien routier FONER, dont le coût est évalué à près de 700 mille USD. 

Le directeur provincial de l'OVD, Trésor Kashala rassure que depuis quelques jours l’avenue Dilunga accueille des voitures et des gros camions. Cela grâce aux travaux effectués par l’ OVD : 

« Les travaux ont consisté d’abord à l’arrêt de la progression de têtes par la construction des murs des soutènements, la construction des glicieres de descente d’eau  et la construction des collecteurs attenant qui doivent amener l’eau du bassin versant du boulevard Laurent Désiré Kabila vers ces tètes d’érosions ».   

Selon les habitants, cette avenue constitue un raccourci pour les habitants qui veulent atteindre rapidement la commune de Bipemba sans passer par l’avenue Kalonji. 

Il permet à plus d’une centaine d’élèves de quatre institutions scolaires construites a moins de 500 mètres, d’arriver a l’école sans faire le détour, sur des routes a haut risque.  

« Je remercie le travail que l’OVD est en train de faire. Ça montre que les dirigeants de la ville ont la volonté d’aménager tous. En tout cas, nous leur présentons les félicitations nous leur jetons des fleurs. Avant c’était impossible  de traverser ici, pour la traversée de deux minutes, il faut faire une tournée de plus ou moins 3o minutes, maintenant en quelques secondes, on est déjà quelque part  », témoigne  Marc Ntumba Kaniki.

 Un autre habitant précise qu'il avait la peur chaque fois qu’il pleuvait. Il affirme que pour le moment, sa maison est sauvée.

L’OVD travaille également sur l’avenue monseigneur Kongolo coupé depuis plus d’une année.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner