Ituri : l’hôpital d’Itendey déserté à la suite de la présence des miliciens

L’hôpital général de référence d’Itendey s’est vidé de ses malades ainsi que de son personnel depuis le week-end dernier, à la suite d’activités intenses des miliciens qui occupent plusieurs entités dans le secteur de Banyali-Kilo, dans le territoire de Djugu (Ituri).  

Certains malades, accompagnés de la population locale, se sont dirigés vers le centre de négoce de Kilo et de Mongwalu, où il y a une forte présence militaire des FARDC. D’autres se sont retranchés carrément dans la forêt, à l'abri de ces combattants. 

La situation sécuritaire a dégénéré dans cette entité depuis l’attaque, le vendredi 13 août dernier du village de Lisey, par des éléments de la milice CODECO.  

Ces derniers ont pillé plusieurs habitations et pris quelques otages. Selon le président de la communauté Nyali, plus de cinquante personnes sont toujours retenues en captivité par ces combattants et leur sort n'est pas encore connu, informe la même source.  

Les autorités sanitaires redoutent que cette situation ne compromette la prise en charge de certains patients, qui étaient sous surveillance médicale. Il s’agit notamment de malades souffrant de la tuberculose, atteste le Dr Justin Lodja, le médecin chef de zone de santé de Kilo.  

Les responsables sanitaires plaident pour la sécurisation de cet hôpital, qui a une capacité d'accueil de 65 lits et qui dessert plus soixante mille habitants.  

Sinon, s’inquiète son médecin directeur, ce bijou risque d’être saccagé par ces miliciens, à l’instar de plusieurs autres structures médicales dans la zone qui ont été vandalisées et pillées par des miliciens lors leurs incursions.     

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner