Examen d’Etat à Butembo : la mairie appelle les candidats "à se concentrer" pour réussir les épreuves

Le commissaire supérieur adjoint, Job Lowawa, bourgmestre de la commune de Kimemi et délégué du maire de la ville de Butembo, a appelé ce lundi 30 août les candidats finalistes à la concentration pour réussir ces épreuves de l’examen d’Etat 2021.

Il l’a dit après l’ouverture de la malle contenant les questionnaires, lors de la cérémonie du lancement officiel  de ces épreuves, au complexe scolaire Loyola en présence de plusieurs autorités politico-administratives et scolaires.

« A tous les récipiendaires pour qu’ils puissent garder leur sang-froid durant les quatre jours de ces épreuves. A tous les élèves finalistes des centres à travers toute la ville d’être sereins et surtout d’éviter la tricherie. Que Dieu vous bénisse tous », a indiqué le bourgmestre et délégué du maire Job Lowawa.

Au total, vingt-quatre mille neuf-cent quatre-vingts (24 980) candidats sont attendus dans les soixante-dix centres pour passer ces épreuves en province éducationnelle Nord-Kivu 2, qui comprend les territoires de Beni et Lubero, et les villes de Butembo et Beni.

Selon le chiffre communiqué par l’inspecteur principal provincial de cette entité éducationnelle, Tembo Kevandi Bernard, parmi eux, on signale 51% des garçons et 49% des filles.

Pour cette première journée, les candidats ont passé les épreuves de culture générale.

Mardi 31 août, ils vont répondre à un questionnaire élaboré autour des principales matières de leurs filières. La troisième épreuve est consacrée aux sciences exactes alors que le dernier jour sera celui des épreuves de langues.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner