Le Journal : « RDC: Encore des grands bruits d’un chambardement général dans les institutions ! »

Revue de presse du mercredi 15 septembre 2021

Les journaux parus mercredi 15 septembre à Kinshasa se penchent sur les enjeux de la session parlementaire de septembre, l’évolution de l’état de siège, le projet de reforme du Sénat…

Avec l’annonce par le Vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, de la convocation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans 14 des 26 provinces de la RDC et la destitution controversée du gouverneur du Lualaba, Richard Muyej ainsi que la mise en accusation de celui de l’Equateur, on tend vers un chambardement dans les provinces, estime le quotidien Le Journal.

Sur le plan national, poursuit le tabloïd, la pétition qui circule contre le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia, quoique visiblement pas prise au sérieux, fait craindre un énième changement de majorité parlementaire.

Pendant ce temps, signale La Prospérité, Modeste Bahati présente « Le Sénat se reforme ». Il s’agit de l’intitulé du projet que le Président de la Chambre haute du parlement a présenté devant les médias à la veille de la reprise de la session ordinaire de septembre. Ce programme vise notamment à rapprocher la Chambre haute du parlement et les assemblées provinciales dont le Sénat en est l’émanation, explique le quotidien.

 «Le Sénat se réforme» va bénéficier de l’appui financier du programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans 4 des 7 axes clés. Ce livret de 7 propositions-clés, apporte plusieurs stratégies afin de mettre en place les œuvres sociales en vue de permettre notamment, au peuple congolais de se retrouver à travers les réformes, commente le tabloïd.

Depeche.cd détaille les sept axes clés : « Intégrer la conférence des gouverneurs ; instaurer le congrès sénat-provinces ; tenir la quinzaine des provinces au Senat. En outre, déployer une nouvelle stratégie de communication ; Relever le défi du numérique au Sénat ; redynamiser la diplomatie parlementaire du Sénat ; et enfin mettre en place les œuvres sociales et le mécénat scientifique du Sénat ».

A  ce sujet, Le Potentiel rapporte les propos de Bahati Lukwebo, annonçant l’organisation incessamment du « Forum pour la mise en place d’un cadre de dialogue et de concertation entre le Président du Sénat et les présidents des assemblées provinciales».

Pour Bahati, il est temps de mettre un terme aux procès instruits, ça et là, à l’encontre de la légitimité et même de l’utilité institutionnelle du Sénat.

L’Avenir s’intéresse à l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, en expliquant les « nouvelles orientations » données par Félix Tshisekedi. « Après des bruits faisant suite au circuit d’approvisionnement de l’armée, le Président de la République ne veut plus jamais en entendre parler. Des dispositions ont été prises en ce sens ; ce qui justifie même la présence des ministres du Budget et des Finances », a dit le porte-parole du gouvernement, cité par le journal.

« Entre-temps, la session (parlementaire) de septembre s’ouvre aujourd’hui. Plusieurs observateurs continuent d’exiger la requalification de l’état de siège, puisque l’on tend vers une huitième prorogation, alors que les résultats tant attendus n’arrivent pas toujours. Les nouvelles orientations du Chef de l’Etat tombent à point nommé, puisqu’il faut pacifier l’Est de la République », commente le quotidien.

Essentiellement budgétaire, précise Actualite.cd, cette session parlementaire sera prioritairement consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de loi des finances 2022 et le projet de loi sur la reddition des comptes de l’exercice budgétaire 2020.

« Il s'agira du tout premier budget élaboré par le gouvernement Sama Lukonde. Cette nouvelle session parlementaire est la deuxième sous la houlette de l'Union sacrée après la requalification de la majorité au sein de deux chambres du Parlement », rappelle le media en ligne.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner