Maniema : arrestation de 3 présumés braqueurs d’un convoi de la paie des enseignants de Punia


Trois présumés auteurs de l’attaque du convoi de Charitas en mission de paie des enseignants du territoire de Punia (Maniema), il y a une semaine, sont aux arrêts.  Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC), colonel Raymond Amisi, l’a annoncée dans une interview accordée mercredi 15 septembre à Radio Okapi. 

« C’est depuis le 9 septembre vers 17 heures que le convoi d'argent de paie des enseignants de Punia a été l'objet d'attaque au niveau de Kipakata à 60 kilomètres de Kailo. Au cours de cette attaque, il y a un policier qui a été abattu, l'argent emporté, l'arme du policier abattu emportée également », rappelle le colonel Raymond Amisi. 

 Selon lui, « il y a trois parmi les présumés auteurs de ce coup qui sont déjà aux arrêts. Pour le moment ils ont été transférés du lieu du crime jusqu'à Kindu. Le dernier est arrivé hier (Mardi) soir et les enquêtes se poursuivent ».  

L’arrestation de ces trois prévenus a été rendu possible grâce à la collaboration de la population locale, selon le colonel Amisi. Il demande à « cette population de continuer à collaborer davantage avec leur police afin de mettre la main sur d’autres criminels qui sont encore en liberté ». 

Selon la même source, toutes les batteries sont mises en marche afin de traquer jusqu'à leurs derniers retranchements tous les autres malfrats qui courent encore. 

Dimanche 12 septembre, le député provincial Gaspard Kalukula Lutaka avait appelé la justice à faire son travail de façon équitable pour que les enseignants de Punia, victimes du braquage du convoi transportant leurs salaires, soient remis dans leurs droits. Il a fait cette intervention à la suite du braquage de plus de 292 millions des francs congolais (147 373 USD) destinés à la paie des enseignants du territoire de Punia. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner