Ituri : au moins 15 villages vidés de ses occupants à la suite de multiples attaques des rebelles

 Environ quinze localités sur le tronçon Loya-Mambelenga, dans le territoire d’Irumu, dénommé « axe de la mort », sont vidées de leurs habitants. Seuls les militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), sont visibles dans cette région. 

 Tous les habitants des localités de Loya, Sokotano, Mafifi, Sesa,Ofay, Idohu, Ndimo jusqu'à Membelenga ont abandonné leurs maisons et activités à la suite des exactions des rebelles des ADF dont les empreintes sont visibles dans chaque village. 

 L’on pouvait constater des maisons ainsi que des véhicules incendiés. Plusieurs boutiques ont été pillées lors des incursions des rebelles. Les usagers de cette route craignent désormais de s’engager sur ce tronçon routier d'environ 50 km, sans escorte des Forces congolaises et de la MONUSCO. 

 C'est le constat fait par une délégation de la MONUSCO partie en mission dans le territoire d'Irumu, le samedi 18 septembre dernier. 

Ces habitants plaident pour le retour de la paix et le lancement  des opérations de grandes envergures pour mettre fin aux scènes de violences perpétrées par des ADF.  

Mais l’armée rassure poursuivre les opérations sur le terrain contre les groupes rebelles en Ituri et promet de les intensifier dans les prochains jours.   

 Pendant ce temps, les FARDC et la MONUSCO continuent d’escorter les véhicules des civils qui empruntent cette voie.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner