Covid-19 : Muyembe met en garde contre une éventuelle 4e vague en RDC

Actualité

*Une quatrième vague du Covid-19 en RDC n’est pas exclue. C’est une mise en garde du virologue congolais, Jean-Jacques Muyembe qui est coordonnateur du comité multisectoriel de la lutte contre cette pandémie. Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi à Kinshasa, le docteur Muyembe a situé cette éventualité en octobre-novembre 2021. D’où son exhortation des populations congolaises à se faire vacciner et en même au respect des mesures barrières.

** Et concernant la vaccination, une autre personnalité a prêché par l’exemple. Il s’agit de Liz Kpam Ahua, représentante du HCR en République démocratique du Congo. Liz Kpam Ahua a reçu sa première dose du vaccin Moderna mercredi dernier à l’INRB à Kinshasa. Dans sa déclaration qui a suivi son geste, la patronne du HCR en RDC a encouragé, notamment, les réfugiés centrafricains vivant sur le sol congolais à se faire vacciner. Elle a de ce fait assuré que des dispositions seront prises avec les autorités compétentes pour l’acheminement des vaccins.

*** Volet recherche de la pandémie pour clore cette page de nouvelles, des virus proches du SARS-COV-2 découverts chez des sauves-souris, selon une dépêche de l’AFP publiée jeudi. La découverte est des chercheurs de l’Institut Pasteur, faite dans le nord du Laos, un pays du sud-ouest de l’Asie. Ces virus sont capables d’infecter l’homme, selon ces chercheurs, mais les conclusions de leus travaux doivent encore faire l’objet d’une évaluation par les pairs.

Question 

Immunité Covid : peut-on être infecté deux fois ? Une question posée sur le site de BBC-News Afrique.

Réponse

La plupart des personnes qui ont eu le Covid-19 sont protégées pendant au moins cinq mois, selon une étude des chercheurs anglais. Le risque de contracter le virus deux fois est d’environ 83% inférieur par rapport aux personnes qui n’ont jamais contracter la maladie. Toutefois, les experts préviennent que certaines personnes attrapent à nouveau le Covid-19 et peuvent infecter d’autres. Voilà pourquoi l’observance des gestes barrières des règles d’hygiène est toujours recommandée.

Action de partenaire

Rendons-nous dans le Kwilu. Le chef de division de la santé, Dr. Jean-Pierre Basake invite la population de sa province à continuer l’observance des mesures barrières pour maintenir la tendance à la baisse de la courbe épidémiologique observée depuis quelques semaines. Le Dr. Basake est notre partenaire du jour, au micro d’Irène Mboma.

Promo

Vous pourriez réécouter cette émission ou avoir d’autres nouvelles sur le coronavirus en appelant le 42502 sur un numéro Vodacom. Et c’est gratuit. Merci.

Excellente écoute:

/sites/default/files/2021-09/240921-p-f-corona-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner