Nord-Kivu : Chanika, reprise par la force conjointe, FARDC-ICCN, après les opérations contre les Maï-Maï

La force conjointe, FARDC et écogardes de l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN, a repris, le jeudi 30 septembre, le contrôle total de la zone Chanika. 

C’est sur la rive sud-ouest du lac-Édouard, à cheval entre les territoires de Lubero et celui de Rutshuru.

Dans un communiqué officiel, la direction provinciale de l’ICCN indique que c’est le résultat de huit jours « d’opérations de traque », des groupes Maï-Maï qui occupaient depuis plusieurs mois, cette partie du parc national des Virunga.

C’est entre le 23 et le 30 septembre dernier que, deux-cent cinquante écogardes de l’ICCN et les éléments de la force navale des FARDC se sont engagés dans cette opération.

Les Maï-Maï étaient maitres du milieu.

Selon des sources à Vitshumbi, les Maï-Maï dénommés Amani Leo, Colman, Kivu One, Ndarusha, Baguma et Kadima, selon les noms d’emprunt des leurs commandants, imposaient, entre autres des « taxes parallèles », d’au moins 5 dollars américains par semaine, par pirogue de pêche sur le lac-Édouard. Ils vivaient notamment du « braconnage » et de la « pêche illicite », indique la direction du parc national des Virunga.

Aucun bilan de ces opérations n’a été révélé, mais selon l’ICCN, après la fuite de toutes ces bandes criminelles, le rétablissement complet de « l’autorité de l’Etat », sur ce territoire du parc, est maintenant possible.

Le nettoyage de cette zone répond aux prescrits de l’état de siège décrété à l’échelle de la province du Nord-Kivu, ajoute l’ICCN.

Le comité des pêcheurs du lac-Édouard, plaide pour sa part, la consolidation de cette zone, en y installant d’une « manière définitive », des positions des écogardes pour empêcher le retour de ces combattants. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner