Volcan Nyiragongo : 1500 abris provisoires livrés aux sinistrés

 

Quelques ménages de sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo du 22 mai dernier sont désormais logés dans les abris provisoires de Kanyarutshinya et Rumbija dans le territoire de Nyiragongo, ont indiqué des sources concordantes lundi 4 octobre.  

Parmi les mille cinq cents abris provisoires figurent sept cents qui avaient été construits par le génie militaire sur le fonds du gouvernement et huit cents, par le CICR. 

Dans une correspondance adressée, samedi 2 octobre à l’Inspection générale des finances (IGF), Kambale Job, un sinistré de cette éruption, estime que non seulement ce projet a trop duré, mais aussi, le nombre d’abris escomptés n’a pas été atteint. En conséquence, il exige une enquête sur les fonds qui y ont été alloués : 

« Chez nous à Goma, les maisons en planche, par exemple, prennent cinq jours ou plus deux semaines. Les abris dont nous parlons ici sont des abris construit en bâche. Malheureusement, ces abris-là prennent aujourd’hui cinq mois. C’est ce qui nous a motivés pour savoir si réellement les fonds sont déjà détournés ».  

Des sources concordantes rapportent, par ailleurs, il y a quelques semaines, qu’au moins cent-vingt-trois abris parmi les sept cents construits sur le site de Kanyarutshinya par le génie militaire, avaient été détruits lors d’une pluie par un vent violent.  

Le président du conseil territorial de la jeunesse de Nyiragongo estime que le gouvernement devrait définir des mécanismes pour éviter un autre incident similaire dans ces sites et trouver la solution pour de nombreux autres ménages qui n’ont pas encore d’abris provisoires. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner