Ituri : 81 miliciens tués et 63 autres capturés en 3 semaines (Armée)


Quatre-vingt et un miliciens ont été "neutralisés" par l’armée et soixante trois autres capturés avec vingt-six armes récupérées depuis le début de ce mois d’octobre au cours des opérations militaires lancées contre la coalition de milices CODECO et FPIC vers Lipri, Ngongo, Petsi, Ritsi à environ 20 kilomètres au nord de Bunia.

Les combats se déroulent également vers les localités de Bambu et Kilo à plus de 40 kilomètres de Bunia. Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, l'a annoncé mardi 19 octobre au cours d’un point de presse à Bunia.

Plus de cinq villages qui étaient occupés par ces inciviques sont désormais sous le contrôle des FARDC, qui continuent à traquer ces groupes armés, a indiqué le lieutenant Ngongo.

Selon lui, toutes ces localités sont contrôlées actuellement par l’armée. Ces miliciens se sont retranchés au village de Nyangaray à 26 kilomètres après leur défaite dans ces entités.

Depuis dimanche, les FARDC ont pris d’assaut ce groupe dans cette localité, où le drapeau de la RDC flotte depuis lundi.
Le lieutenant Jules Ngongo indique que l’armée mène également des opérations contre les rebelles des ADF dans la forêt vers Komanda.

Selon lui, 29 rebelles des ADF se sont rendus avec 16 armes à la suite de la pression de l’armée.

Le chef de secteur de Walendu Djatsi, Claude Mateso, salue cette prouesse des FARDC.
Il déclare que certains habitants qui avaient fui regagnent déjà leur milieu d’origine, où il y a une forte présence de soldats. Il ajoute que les chefs coutumiers continuent à sensibiliser les habitants qui trainent encore le pas pour retourner chez eux.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner