Ituri : des affrontements entre les FARDC et la milice CODECO à Djugu

Des affrontements sont signalés depuis tôt ce vendredi 22 octobre entre les FARDC et les miliciens de la CODECO à la périphérie des localités de Lopa et de Malabo, à environ 35 kilomètres au nord de la ville de Bunia dans le territoire de Djugu (Ituri). 

Des sources locales affirment que des tirs nourris à l’arme lourde ont réveillé de leur sommeil, les habitants des quatre villages, dont Malabo, Lewe, ainsi qu’à la colline d’Iga Barrière sur la route nationale numéro 27 (RN27), dans le territoire de Djugu. 

Selon ces sources, des combats se déroulent dans cette région entre les FARDC et les miliciens de la CODECO à la suite d’une l’incursion de ces derniers dans le groupement Malabo. Au cours de cette attaque, une position de l’armée dans un village proche de Lewe a été saccagée et un militaire aurait été tué par ces assaillants, affirment des sources de sécurité. 

La société civile locale avance un bilan provisoire de deux personnes tuées, dont une femme décapitée, et plusieurs maisons incendiées. Plusieurs habitants sont pour l’instant en fuite dans les localités proches de zones des combats, mais, où règnent encore la sécurité. 

Mais, les autorités de l’Ituri n’ont pas encore communiqué sur un quelconque bilan de ces affrontements. L’armée étant toujours à la poursuite de l’ennemi, qui a détalé face à la puissance de feu des FARDC, indique un notable local. 

Des sources concordantes signalent toutefois un déplacement des habitants vers les localités proches de zones des combats notamment au centre commercial de Lopa sur la RN27. 

Le député provincial Lona Mastaki plaide pour le renforcement des effectifs militaires en vue de contrer la menace de l’ennemi. 

Le porte-parole de l’armée en Ituri n’a pas encore donné sa version des faits. 

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner