Tanganyika : les FARDC récupèrent plusieurs villages jadis occupés par des miliciens

Le commandement de la 22e Brigade de réaction rapide, commandement des opérations Usalama, se dit satisfait du déroulement des opérations de traque des groupes armés actifs dans la région.  

Depuis le début de la troisième phase des opérations, plusieurs localités jadis bastions des groupes armés, sont passées sous contrôle des FARDC.  

Le commandant de la 22e Brigade, Dieudonné Muhima, appelle la population du Tanganyika à la collaboration avec l’armée pour mettre fin à l’activisme de toutes ces forces  négatives. Il lance un appel à la reddition des groupes armés et leur demande de profiter du processus DDRC-S.  

« Plusieurs localités jadis occupées par ces malfrats parmi lesquelles Manyenze, Mugongo, Mubende, Manselay, Mubandala 2, Maya, Mwibe, Lwamba, Majembela, Kahendwa. Ces villages sont pour le moment sous le contrôle des FARDC. Ces hors-la-loi pour le moment écument une partie de la province dans les limites avec la province du Maniema dans le sous-secteur Nord-Lukuga parmi lesquels les groupes armés Hapa na pale de Mundus, 5 sur 5 des Pygmées,  qui sont très réputés dans les braquages , pillages, tueries, viols et prises d’otages », a indiqué le porte-parole de l’armée dans le Tanganyika, le capitaine Carlos Kalume Fazili. 

Il ajoute que ces miliciens prennent la direction de Maniema et ils commettent certaines exactions dans certains coins du Tanganyika. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner