Nord-Kivu : déplacement des habitants des groupements Ikobo et Sud-Lubero à la suite des affrontements entre Guidon et Kabidon


Les accrochages opposant les hommes de Nduma pour la défense du Congo, (NDC-Rénové) de Guidon Shimirayi à ceux du Front patriotique pour la paix, (FPP) de Kabidon ont occasionné un déplacement massif des populations depuis dimanche 21 novembre dans le groupement Ikobo, territoire de Walikale (Nord-Kivu).

Les sources locales indiquent que ces accrochages se seraient étendus lundi au sud du territoire de Lubero.

Dans un communiqué de presse publié lundi 22 novembre, le député prince Kihangi, élu du territoire de Walikale, indique que de nombreux villages se sont vidés des leurs habitants, entre autres Kilambo, Kaimbi, Kishongya, Bushalingwa et Ngerere.

Il demande aux FARDC de faire cesser ces hostilités, imposer la paix et l’autorité de l’Etat dans la région. Au gouvernement congolais de mettre à la disposition du programme PDDRC-S les moyens nécessaires pour les opérations de reddition de ces groupes armés.

Aucun dégât humain n’est pour l’instant rapporté, mais les sources concordantes indiquent que de lourdes pertes sont signalées dans les rangs de deux groupes armés, dont un des commandants de NDC-Rénové qui aurait été tué le même dimanche. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner