Beni : les Maï-Maï reprennent les activités à Baswagha-Madiwe (société civile)

Le président de la société civile du groupement Baswagha-Madiwe, Justin Kavalami renseigne que les miliciens Maï-Maï du groupe UPLC ont repris leurs activités alors qu’ils s’étaient engagés il y a quelques mois à déposer les armes.  

Dans un entretien accordé mercredi 24 novembre à Radio Okapi, Justin Kavalami rapporte notamment que lundi, ces miliciens ont attaqué une position de l’armée congolaise à Visiki-Mambombo, blessant un militaire :

«Vous savez, la population de Baswagha-Madiwe est dans une grande confusion. Elle ne sait pas distinguer qui est élément UPLC et qui ne l’est pas. Parce que à Madiwe, nous avons trois positions des éléments UPLC qui font souvent des mouvements d’ici et là et souvent en tenue civile avec des armes ; on observe et on se tait. Car on nous qu’ils se sont déjà rendus mais un processus qui semble trainer avec beaucoup de dérapages, souvent très compliqués pour les défenseurs des droits humains qui sont considérés comme des ennemis en voulant dénoncer leurs failles ».

Il demande ainsi au gouvernement d’accélérer le processus de démobilisation de cette milice :

« Nous demanderons aux autorités militaires et surtout aux animateurs de l’état de siège de prendre des dispositions utiles pour mettre fin à cette grande confusion. Parce que, depuis dimanche, la population avait alerté sur la présence des hommes suspects sur terrain. Ils étaient visibles au niveau de Kambia, à Kamaume le soir et le lundi l’avant midi, on les a aperçus au niveau de Mambombo. Mais la population était incapable de distinguer s’il s’agit des éléments UPLC ou pas ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner