Haut- Katanga : 3 ONG accusent l'entreprise minière Rwashi mining de violations des droits humains

Trois ONG de défense des droits de l'homme ont dénoncé samedi 27 novembre « des violations récurrentes des droits humains » par l'entreprise minière Rwashi mining à Lubumbashi (Haut-Katanga). Acidh, Afriwatch et Premi Congo accusent cette multinationale notamment « d’expulsion forcée, de dépossession des maisons et des terrains sans indemnisation appropriée ».

Dans un rapport publié depuis mercredi 24 novembre, ces ONG affirment que les victimes sont les habitants des quartiers Kawama, Kalukuluku et Luano dans la commune de la Rwashi à Lubumbashi.

Richard Mukena, représentant d'Afriwatch a indiqué que ces enquêtes ont été réalisées pendant deux années. Selon lui, les habitants des quartiers concernés ont été victimes de plusieurs formes de violations des droits humains par Rwashi mining. 

 « Nos trois organisations ont mené entre 2018 et 2020 des recherches sur la manière dont l’entreprise minière Rwashi mining entreprend ses activités minières dans la province du Haut- katanga en violant systématiquement les droits des communautés locales particulièrement celles des trois quartiers de la commune de la Rwashi à savoir Kawama, Kalukuluku et Luano. Ce rapport décrit les violations dont ces communautés ont été victimes notamment des expulsions forcées, la dépossession des maisons et des terrains sans indemnisation appropriées, la pollution du sol, de l’air et des eaux dû au déversement réguliers des défluents et aux émissions de gaz toxique entraînant la destruction des cultures et des problèmes de santé pulmonaire », a-t-il expliqué. 

Toujours selon le rapport de ces trois ONG, des explosions dans la mine à ciel ouvert de Rwashi mining provoque aussi plusieurs dégâts humains et matériels : 

« Des explosions dans la mine à ciel ouvert avec comme conséquence sur l’homme et l’environnement, la destruction des maisons et d’autres biens pour les communautés, la perturbation des activités scolaires pour les jeunes et même un cas documenté de mort d’homme a été enregistré. »   

Le chargé de communication de Rwashi mining a indiqué que ce rapport a été transmis à sa hiérarchie qui pourra très prochainement apporter la lumière sur les allégations de ces trois ONG. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner