Kinshasa : les députés du Tanganyika contre l’exploitation du lithium sans les fils de cette province

Le caucus des députés de la province du Tanganyika fustige la « non-implication des originaires » de cette province dans le grand projet d’exploitation du lithium  à Manono dans la fabrication des batteries électriques tel que présenté lors de la DRC Africa Business Forum, qui s’est clôturé le jeudi 25 novembre à Kinshasa. 

 Selon son porte-parole qui a fait cette déclaration, le dimanche 28 novembre à Radio Okapi, le député national Emmanuel Mukundi, on ne peut pas faire le bonheur d’une personne ou d’une entité sans celle-ci :  

 « Pour nous, notables du Tanganyika, c’est une grande désolation. Nous n’acceptons pas cela, parce que déjà, ça ne nous concerne pas ! Il est inconcevable que l’on parle de la terre du Tanganyika, qu’on parle des ressources, des minerais du Tanganyika, sans qu’aucun fils du Tanganyika n’y soit ». 

A Emmanuel Mukundi d’ajouter : 

« Aucun notable, aucun membre de la société civile, aucune autorité politique du Tanganyika, ça c’est concevable ! Le lithium dont il est question, ça se trouve dans le Tanganyika. L’on veut exploiter en excluant les fils de cette province.  Ça, nous ne pouvons pas accepter. Déjà, on a épuisé tout ce qu’on a dans le Katanga. Aujourd’hui on veut tout puiser, tout terminer dans le Lualaba et demain, on veut le faire dans le Tanganyika, sans nous». 

Attendre la phase de concrétisation 

Le ministre de l’Industrie appelle ces députés au calme et à prendre leur mal en patience. Julien Paluku estime que, lorsque le projet entrera dans sa phase de concrétisation, les premiers bénéficiaires seront les filles et fils de cette province. 

« C’est une déclaration légitime. Je tiens à préciser que, le projet a été adopté par le conseil des ministres au siège, pour les enfants de la République, y compris, la province du Tanganyika. Il est clair que, les bénéficiaires de ce projet sont les enfants qui habitent cet espace. De deux, lorsqu’un gouvernement agit, c’est au nom et pour le compte de toute la République. On ne peut pas singulariser ces actions par rapport à un seul endroit. Bien que, l’endroit concerné par l’exploitation soit l’endroit qui bénéficiera en premier des retombées. Donc, unissons-nous ensemble pour que ce projet produise des effets escomptés, pour que, chaque congolais tire les dividendes à ce vaste projet », a précisé, Julien Paluku Kahongya. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner