Ituri : des députés nationaux rassurent les leaders communautaires sur l’intervention de l'UPDF aux côtés des FARDC

« L'intervention de l'armée ougandaise aux cotés des FARDC vise à anéantir les forces négatives dont les rebelles ADF en Ituri et au Nord- Kivu », c’est ce qu’a déclaré une délégation des députés nationaux élus de l’Ituri devant les leaders communautaires de cette province vendredi 3 décembre à Bunia.

 Au cours d'un point de presse tenu le même jour à Bunia, l’un de ces députés, Gratien Iracan a indiqué que lors de leurs rencontres avec les leaders locaux, les élus du peuple ont lancé un appel aux fils du milieu qui ont pris les armes de quitter la brousse et à accepter la main tendue du Chef de l'État.

Ils ont démontré aux leaders communautaires que la mutualisation des forces entre la RDC et l’Ouganda va permettre d’entamer des réformes profondes dans les forces de sécurité.

 « Nous voulons demander à tous nos enfants, tous nos fils qui sont dans les groupes armés de pouvoir se démobiliser. Et la nouveauté est qu’aujourd’hui il y a l’armée qui se bat. Il y a des efforts qui seront fait parce qu’il y a la mutualisation des forces concernant les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. C’est pourquoi nous sommes quatre députés de l’Assemblée nationale pour pouvoir demander aux leaders communautaires d’accepter la mutualisation des forces. Parce que nous avons besoin de faire des réformes profondes qui pourront nous prendre du temps. Et, finissons avec les ADF, finissons avec les groupes armés », a expliqué Gratien Iracan.

D’après lui, les députés ont rassuré les leaders communautaires que les FARDC restent fortes malgré la présence de l’armée ougandaise en RDC :

« Avoir la mutualisation des forces ne veut pas dire que les FARDC sont faibles. Les FARDC ont montré leur capacité, vous aviez vu avec les M23. Il y a des infiltrés qui sont en train de salir l’image de l’armée. Et nous avons donc cette obligation de redevenir congolais, pure et de travailler pour l’intérêt de notre pays. »

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner