Sankuru : le vice-gouverneur Paul Tchyabilo désigné gouverneur intérimaire

Dans un télégramme du mardi 7 décembre, le ministre de l’Intérieur a désigné le vice-gouverneur Paul Tchyabilo comme gouverneur intérimaire du Sankuru, après la déchéance de l’ancien gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi.

Le ministre de l’Intérieur dit prendre acte de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, déclarant non fondé la requête de l’ancien gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi, en contestation de sa déchéance.

Dans son télégramme, le ministre de l’Intérieur instruit le vice-gouverneur à rapporter tous les actes de nomination ou de révocation des agents de l’Etat.

Il l’interdit aussi d’opérer tout décaissement au-delà des besoins ordinaires ou alors obtenir préalablement l’autorisation de l’assemblée provinciale.

La gestion quotidienne de la province du Sankuru était déjà à la base d’un conflit entre le vice-gouverneur et le ministre provincial de l’Intérieur désigné pour assumer l’intérim par le gouverneur déchu Joseph Stéphane Mukumadi.

Pour sa part le coordonnateur de l’ONG Action contre l’impunité pour les droits humains (ACIDH), Me Jimmy Bashile, affirme que les gouvernants devraient se référer à l’article 160 de la loi électorale.

Cet article désigne le vice-gouverneur pour expédier les affaires courantes en cas d’absence, d'empêchement définitif, de mise en accusation ou de révocation du gouverneur de province.

« La loi n°17/013 du 24 décembre 2017 est très claire à ce sujet, et nous, nous estimons que ça devrait être automatique, que de toujours attendre le télégramme du vice premier ministre de la Sécurité et de l’Intérieur », a expliqué Me Jimmy Bashile.

La crise institutionnelle dans le Sankuru avait été créée des dédoublements des services au niveau de l’administration publique. Certains services basés à Lodja n’ont jamais obtempéré aux instructions de leur hiérarchie basée à Lusambo. Certains partenaires extérieurs qui exercent dans la région, sont souvent obligés de collaborer séparément avec ces différents responsables.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner