Nord-Kivu : les responsables de Butembo saluent la fermeture des universités non viables

La sous-conférence des chefs d'établissement de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) salue la décision du ministre de tutelle de fermer des institutions jugées non viables. Le président de ladite structure, le professeur Alphonse Katsuva, indique que la mesure du ministre permettra d'assainir le secteur. Il demande qu'un travail de suivi soit effectué par les autorités administratives locales, en vue d'éviter que les institutions fermées fonctionnent dans la clandestinité. 

« La note circulaire du ministre, il parle bien des institutions reconnues et des institutions fermées. Quand on dit fermé ça veut dire fermé. Ce n’est pas suspendu. Et ça veut dire que ces institutions si elles veulent revenir sur la scène elles doivent encore recommencer le processus pour que le ministre leur octroie des papiers pour leur autorisation de fonctionnement. Quand vous êtes fermé, vous n’êtes plus membre de la conférence. Et par conséquent, on ne peut plus vous donner des responsabilités. Nous allons d’ailleurs travailler avec le maire de la ville ou l’administrateur de territoire pour que ces institutions qui sont fermées ne puissent plus fonctionner dans la clandestinité », a expliqué le professeur Alphonse Katsuva.  

Selon lui, cette mesure va aider les établissements viables à fonctionner correctement. 

« Pour certaines institutions, le ministre a été clair, il a parlé de la réorientation des étudiants et du personnel dans les établissements qui sont viables.  Je crois que ça permettra d’essayer d’aérer l’espace éducatif congolais et Nord Kivutien en particulier. Parce que comme vous le savez, notre milieu, c’est un milieu vraiment ou les institutions poussent comme des champignons », a- t-il soutenu. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner