Opérations FARDC- UPDF : la société civile de Beni craint d’éventuelles violations des droits de l'homme

La société civile forces vives de la ville et du territoire Beni au Nord-Kivu dit craindre d’éventuelles violations des droits de l’homme dans la région avec la présence des troupes ougandaises dans les opérations conjointes avec les FARDC. Elle l’a fait savoir mercredi 15 décembre, au Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC, chargé des opérations et de la protection. Pour son président, Me Pepin Kavota, seule l’observation communautaire devra être le pilier pour documenter toutes les violations afin que les auteurs soient punis. 

« Il y aura violation des droits de l’homme », prédit-il, tout en demandant que ces violations soient documentées et remontées jusqu’à la hiérarchie de notre pays.  

« Ici, il venait de dire que c’est cette vigilance communautaire qui va permettre à ce que s’il y a commission des violations des droits de l’homme, que ça soit documentées et puis ça sera remontées au niveau international pour que les auteurs soient punis », a indiqué Pepin Kavota. 

Et de poursuivre : « Les inquiétudes c’est par rapport à la non-capacitation des acteurs de l’état de siège. Parce que nous comme société civile, nous sommes en train de croire que certaines des autorités de l’état de siège ne comprennent pas la teneur même ou le contenu de l’ordonnance qui a proclamé l’état de siège concernant surtout la violation de l’article 4 de cette ordonnance qui a proclamé l’état de siège qui a délibérément parlé du noyau dur des droits de l’homme. » 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner