Monusco : le vaccin AstraZeneca uniquement chaque mardi

Actualité

*Ouvrons cette page par le Kongo Central où, pour faire face à cette 4e vague du coronavirus, le gouvernement provincial a imposé le service minimum à toutes les entreprises. La mesure a été prise la veille de la Nativité, donc, le 24 décembre 2021 par le gouverneur intérimaire, Kabangu Nsalambi. Par la même occasion, l’autorité provinciale du Kongo central a également invité les habitants de cette province à se faire tester dans les différentes formations médicales les plus proches de leurs résidences, mais aussi à se faire vacciner contre le Covid-19.

**Dans ce même volet de la vaccination, ceci concerne le personnel des Nations unies de Kinshasa, particulièrement de la Monusco : l’équipe locale de déploiement de la vaccination fournira désormais le vaccin AstraZeneca uniquement chaque mardi. Mais, pour cette première semaine de la nouvelle année, la vaccination se fera exceptionnellement le mercredi 5 janvier 2022, étant donné que mardi 4 janvier, donc aujourd’hui, est un jour férié.

***Volet recherche, selon de nouvelles études rendues publiques vendredi dernier par The New York Times, le variant Omicron toucherait moins les poumons et serait ainsi moins agressif que le variant Delta et d’autres variants. Des tests menés sur des souris ont montré que les infections d’Omicron sont moins graves et se limitent souvent aux voies respiratoires supérieures (nez, gorge et trachée) contrairement aux autres variants qui provoquent souvent des lésions et des complications respiratoires graves aux poumons.

****Enfin, autre nouvelle rassurante dans le cadre de la recherche, la Chine pourrait lancer, dès ce mois de janvier 2022, un médicament anti-Covid-19 censé être efficace contre tous les variants, y compris Omicron. Composé d’un cocktail d’anticorps, le produit a été développé depuis début 2020 par la société Brii Biosciences, basée à la fois en Chine et aux Etats-Unis, ainsi que par l’Université Tsinghua, à Pékin.

Question 

Covid-19, les vaccins sont-ils efficaces chez toutes les personnes vaccinées ? Question posée sur le site de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé, un organisme public belge.

Réponse :

L’efficacité des vaccins existants contre d’autres maladies n’est pas la même pour toutes les personnes. Par exemple, le vaccin contre la rougeole protège 97% des personnes vaccinées. Cependant, même si le vaccin n’offre pas une protection à 100% et que la personne vaccinée peut tomber malade, les symptômes sont généralement moins graves. Une couverture vaccinale élevée, ou lorsque de nombreuses personnes ont été vaccinées, augmente la protection car elle rend la propagation du virus plus difficile et réduit ainsi le risque d’infection.

 Action de partenaire

Réécoutons encore le gouverneur de province intérimaire de la Tshopo qui a pris une série de mesures sanitaires pour stopper la propagation du coronavirus dans sa juridiction. Des mesures annoncées la veille du nouvel an. Un extrait du message du gouverneur Maurice Abibu Sakapela, recueilli par Jacques Mukonkole.

Promo

Point final à cette édition. Retrouvez « Coronavirus, parlons-en » sur Vodacom : composez le 42502, puis, menu 3 pour Radio Okapi, puis menu 4. Dix appels gratuits par mois au 42502.

Excellente écoute:

/sites/default/files/2022-01/040122-p-f-corona-00-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner