Covid-19 : le pic de la 4e vague en RDC est derrière nous, mais… (Dr. Muyembe)

Actualité

*Covid-19 en RDC, 4e vague, le pic a été atteint et la courbe est dans sa phase descendante. Mais l’observance des gestes barrières et la vaccination vivement recommandés. Message du coordonnateur du comité national de lutte contre le coronavirus. Message fait la semaine dernière à Kinshasa. Dans ce message, le Dr. Jean-Jacques Muyembe a indiqué également que le variant Omicron est devenu en République démocratique du Congo le variant dominant.

**Autre nouvelle, les ressortissants rwandais réfractaires au vaccin anti-Covid qui avaient franchi la frontière congolaise pour se retrouver à Idjwi, au Sud-Kivu, ont été rapatriés dans leur pays jeudi dernier. Selon les sources, ils étaient 101 personnes : hommes, femmes et enfants arrivés par petits groupes en territoire congolais d’Idjwi. Ces Rwandais affirmaient fuir la vaccination contre le Covid-19, obligatoire dans leur pays dans le transport en commun, les bars et restaurants ou encore lors de conférences et meetings.

***Enfin, dans le monde, la Cour suprême américaine a bloqué jeudi 13 janvier dernier l’application d’une mesure du président Biden obligeant les employés des grandes entreprises à être vaccinés contre le Covid-19 ou à effectuer des tests réguliers. Les juges ont estimé la mesure inappropriée dans la vie de nombreux Américains. Cette obligation, la Maison Blanche voulait l’imposer aux 84 millions d’employés travaillant dans une entreprise de plus de 100 travailleurs.

Question 

Covid-19, qui doit être vacciné en premier ?

Question et réponse à trouver sur le site de l’Unicef. Et la réponse, chaque pays doit identifier les populations propriétaires et l’OMS recommande que ce soient les travailleurs de santé de première ligne et les personnes les plus exposées au risque de décès dû au coronavirus, comme les personnes âgées et les personnes souffrant de certaines pathologies. D’autres travailleurs essentiels, comme les enseignants et les travailleurs sociaux, doivent ensuite être considérés comme prioritaires, puis d’autres groupes au fur et à mesure que davantage de doses de vaccin sont disponibles.

Action de partenaire

Le partenaire, c’est le Dr. Bernardin Siviholya, médecin chef du programme élargi de vaccination de Butembo, au Nord-Kivu. Il parle, au micro de Sadiki Abubakar, de la faible adhésion de la population de cette juridiction à la vaccination contre le Covid-19.

Promo

Retrouvez « Coronavirus, parlons-en » sur Vodacom : composez le 42502, puis, menu 3 pour Radio Okapi, puis menu 4. Dix appels gratuits par mois au 42502.

Excellente écoute

/sites/default/files/2022-01/170122-p-f-corona-00-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner