RDC : ouverture ce mardi à Kinshasa des états généraux de la communication et médias

Les états généraux de la communication et médias s’ouvrent ce mardi 25 janvier à Kinshasa. Selon le ministère de la Communication et médias, 150 acteurs du secteur venus de différentes provinces et de la diaspora vont se réunir du 25 au 28 janvier 2022 au Centre Nganda à Kinshasa.  

Ils vont amorcer des réformes profondes, ajoute la même source. 

Le secteur de la communication et des médias en RDC est en crise et nécessite une analyse holistique pour y apporter des réponses adéquates, a déclaré le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Gaby Kuba, la veille de l’ouverture des états généraux.  

En plus de l’UNPC en tant que corporation de tous les professionnels de la presse en RDC, prendront part à ce forum, notamment les délégués de la Présidence de la République, du gouvernement, du Parlement, du CSAC, du Conseil supérieur de la magistrature ainsi que ceux du monde scientifique.  

Le président de l’UNPC rassure qu’au cours des états généraux de la communication et des médias, les délégués doivent apporter  des réponses adéquates aux problèmes qui se posent.  

  « Le secteur connait d’énormes problèmes. Cette crise nécessite des réflexions et des réponses adéquates pour la bonne marche du secteur. D’où, pendant quelques jours, les experts de différents horizons viendront pour réfléchir sur des problèmes ainsi que des solutions à apporter. Notamment, l’assainissement du secteur de la presse, le secteur de la publicité, le cadre légal qui doit être aussi revisité. Parce que nous avons la loi de 1981, nous avons la loi de 1996 qui n’ont pas pu intégrer l’arrivée des médias en ligne, ou encore d’autres métiers liés à l’évolution et à l’innovation technologique », a expliqué le président de l'UNPC.  

Gaby Kuba précise que la question de la redevance sera également parmi les sujets qui seront débattus : 

« La question de la redevance audiovisuelle également sera débattue parce que, le cadre légal est un peu injuste. On estime que la redevance audiovisuelle, ne peut pas être seulement l’apanage des médias publics. »   

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner