Maniema : le ministre de l’Economie plaide pour la relance de BANRO et SAKIMA

« On ne peut pas parler Maniema sans parler (des entreprises) SAKIMA ou BANRO ou de l’agriculture », a affirmé le ministre national de l'Economie, Jean-Marie Kalumba Yuma, vendredi 25 février,  quelques heures après son arrivée à Kindu chef-lieu de la province du Maniema.

Selon Jean-Marie Kalumba Yuma, le potentiel est là, mais ce qui manque ce sont les fonds pour relancer l’économie du Maniema. Il estime que si on relance la BANRO et la SAKIMA, on va donner de l’emploi à beaucoup de jeunes :

/sites/default/files/2022-02/03._260222-p-f-kindusejourministreeconomie-00.mp3

Le ministre national de l'Economie se dit par ailleurs conscient de l'état d’enchantement de cette province, qui freine son développement :

« La province est confrontée à beaucoup des difficultés, comme tant d'autres d'ailleurs. Nous avons un problème, la province est enclavée. Nous sommes en train de travailler là-dessus et dans le programme de 145 territoires, il y a aussi le volet la réhabilitation des infrastructures routières. Le gouvernement est en train de remettre les moyens là-dessus ».

Dans une interview à Radio Okapi, Jean-Marie Kalumba assure que le gouvernement de la République démocratique du Congo s'y penche déjà pour trouver des solutions :

« On y travaille ; parce qu’aujourd’hui (la province du) Maniema pour qu’elle soit opérationnelle totalement, il faudrait que le chemin de fer soit opérationnel sur la voie Kinshasa-Lubumbashi, Kinshasa-Kalemie et également de Ubundu à partir de Kisangani. Selon les dernières informations que j'ai eues il y a des problèmes au niveau de Nyunzu, où l'érosion menace la voie ferrée et au niveau d’Ubundu il y a également de petits soucis. J'ai eu à discuter avec le DG de la SNCC avant de descendre ici ; je crois qu’il y aura des solutions d'ici-là ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner