RDC : l’Assemblée nationale est devenue « le temple de la corruption » (Député Ndombasi)

Le député national Ados Ndombasi de l’Engagement citoyen pour le développement (ECIDE) dénonce « l’institutionnalisation » de la corruption au sein de l’Assemblée nationale, devenue « le temple de la corruption ». A l’occasion de la rentrée parlementaire, mardi 15 mars, cet élu de la plate-forme Lamuka révèle que plusieurs centaines de millions de dollars américains des contribuables congolais sont partagés à ses collègues, en raison de 1000 dollars par mois par député comme « frais de carburant ». 

« Nous dénonçons avec la dernière énergie tous ces actes de corruption qui ont pris place au niveau de l’hémicycle. L’Assemblée nationale qui devrait être le temple de la démocratie congolaise est à ce jour le temple de la corruption », a déploré le député Ndombasi. 

« Nous retombons à ce jour dans un autre scandale financier où chaque député, membre de l’Union sacrée reçoit une prime carburant de 1 000 USD le mois. En calculant, nous avoisinons les 380 000 USD le mois, soit 4 500 000 USD l’an comme frais de corruption », se désole-t-il. 

Pour le député Ados Ndombasi, les « frais de carburant » constituent une corruption à l’instar des véhicules 4x4 de marque Palissade offerts aux députés « pour acheter la conscience des parlementaires ». 

Il rappelle à ses collègues députés nationaux que 27 millions de Congolais sont en insécurité alimentaire et que des millions d’enfants étudient à même le sol. 

« Nous entamons cette nouvelle session parlementaire par un achat de conscience des députés nationaux, membres de l’Union sacrée », regrette Ados Ndombasi. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner