RDC : Ferdinand Kambere condamné à six mois de servitude pénale

Le Tribunal de grande instance de Kinshasa/ Gombe a condamné, jeudi 17 mars, le secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Ferdinand Kambere, à six mois de servitude pénale.

Il est accusé pour coups et blessures volontaire sur Ardent Bukasa Kabambi, un militant de son parti. Le ministère public avait requis la peine de mort, accusant Ferdinand Kambere de tentative de meurtre.

Pour sa part, son conseil qualifie cette décision d’irrégulière et pense qu’elle viole le droit de la défense de M. Kambere.

« Ferdinand Kambere n’a jamais été entendu pour les faits de coups et blessures volontaires. Au cours de l’instance, le juge ne peut pas changer la qualification sans pour autant entendre le prévenu sur ces faits-là », a expliqué Me Papy Mumpela.

Il pense que Ferdinand Kambere devrait être acquitté, mais le juge a requalifié les faits. Et de s’interroger :

« Le Tribunal de grande instance, peut-il condamner quelqu’un à une peine qui ne relève pas de sa compétence ? Aussi, a-t-il entendu Ferdinand Kambere pour les faits de coups et blessures volontaires » ?

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner