Accusé de détournement de 400 000 USD, le ministère de l’EPST dénonce « un acharnement contre Tony Mwaba »

Le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) rejette les accusations de détournement de 400 000 dollars américains, portés contre lui par l’Inspection générale des finances (IGF). Le démenti est contenu dans un communiqué de la cellule de communication de ce ministère, parvenu ce dimanche 20 mars à Radio Okapi.

Près de 400 000 dollars américains mis à la disposition du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et Technique, pour l’organisation du tournoi interscolaire, n’ont pas été justifiés. C’est ce que dénonce l’inspecteur général des finances, Jules Alingete.

« Il y a eu près de 400 000 dollars qui ont été remis au ministère des Sports et Loisirs. Et près de 400 000 dollars encore remis au ministère de l’Enseignement primaire et secondaire. S’agissant du ministère des Sports, tous les fonds mis à sa disposition ont été justifiés. Mais il y a de petits soucis pour les fonds qui ont été mis à la disposition du ministère de l’Enseignement », accuse-t-il dans une vidéo qui circule sur la toile.

Il parle précieusement de traficotage des factures dans la location des bus TRANSCO et de l’impression des T-shirts destinés pour ce tournoi :

« Les inspecteurs ont découvert qu’il y a des fonds qui ont été justifiés sous le prétexte d’avoir loué les Bus TRANSCO. La justification donne 120 000 dollars payés à TRANSCO. Quand on a écrit à TRANSCO, (celle-ci) répondra qu’il n’a reçu que 16 000 dollars. Donc, il y a eu traficotage de la facture remise par TRANSCO. Il y a eu de même pour un fournisseur auprès de qui ils sont allés imprimer des tricots pour que les élèves puissent mettre afin d’aller au stade pour la finale. Là aussi le fournisseur a décrié le comportement des agents du ministère de l’EPST, qui ont multiplié la facture par 10 ».

En réaction aux propos de Jules Alingete, le cabinet du ministre de l’EPST parle d’un acharnement contre Tony Mwaba. Dans un communiqué, la cellule de communication du ministère précise que, s’agissant de la location des bus TRANSCO, 60 000 dollars étaient débloqués et non 120 000.

Au sujet de l’impression des T-shirts, y compris les képis, badges, bâches, le montant alloué était de 62 000 dollars et non 82, comme le soulignent les inspecteurs de l’IGF. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner