Kinshasa : Guerschom Kahebe rejette la proposition de révision constitutionnelle

Guerschom Kahebe, initiateur du parti La Dynamique Umoja rejette la révision de la constitution proposée par certains députés nationaux, dont Steve Mbikayi. Dans une déclaration le lundi 21 mars à Radio Okapi, ce Congolais résidant aux Etats-Unis estime que la priorité attendue du gouvernement actuel, c’est l’organisation des élections libres et crédibles en 2023. 

« Je voudrais demander à ceux qui demandent la modification du projet de la constitution, d’arrêter cette aventure-là. Le problème de la RDC n’est pas la constitution, c’est plutôt, la gouvernance. Tout ce que nous demandons actuellement au gouvernement congolais, ce n’est pas la révision de la constitution, ce ne sont même plus les routes, ce n’est plus de l’eau, ce n’est plus le courant, c’est seulement, les élections libres et crédibles en 2023 », a-t-il indiqué. 

Il a ajouté que, les élus doivent plutôt écouter la volonté exprimée par le peuple.  

« Parce que, ce que le gouvernement n’a pas pu faire en quatre ans, il ne le fera en quelques mois. Le gouvernement n’a plus rien à offrir aux congolais, à part les élections. J’en profite pour interpeller les députés qui sont les représentants du peuple, je leur demande d’écouter le peuple, de respecter et de faire respecter la volonté et les choix de leurs élus », ajoute Guerschom Kahebe.    

A moins de deux ans des élections générales de 2023 en RDC, certains députés nationaux initient des propositions de loi portant sur la révision constitutionnelle. Steve Mbikayi par exemple, propose le passage du mandat du chef de l’Etat de cinq à sept ans, la suppression de certaines institutions qu’il juge ‘’budgétivores’’, notamment le Sénat. Et aussi passer du régime semi-présidentiel au régime présidentiel. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner