Situation sécuritaire à Rutshuru : reprise du trafic Bunagana-Rutshuru et retour progressif de la population à Jomba

Le trafic routier entre la cité frontalière de Bunagana et le chef-lieu du territoire de Rutshuru ainsi que les activités socio-économiques, ont repris normalement ce vendredi 01er avril à Rutshuru-centre (Nord-Kivu).

Les sources concordantes dans le groupement, corroborées par celles de la société civile de Rutshuru confirment cette information.

La panique qui s’est emparée lundi 28 mars de la population du groupement de Jomba et des habitants du chef-lieu du territoire à Rutshuru-centre au début des hostilités entre l’armée et les rebelles du M23, se dissipe au fur et à mesure qu’une accalmie relative s’observe dans la zone des combats.

D’une part, les écoles, les marchés, les instituts supérieurs de Rutshuru, ont également rouvert leurs portes et toutes les autres activités fonctionnent normalement depuis la matinée de ce vendredi. Les camionneurs ainsi que les motocyclistes, ont renoué comme à l’accoutumée avec leurs activités de routine. 

D’autre part, un important mouvement de retour de la population qui a fui les affrontements dans les villages périphériques de Tchanzu et Runyonyi, s’observe dans ces villages. Du côté de la cité de Bunagana, c’est la même ambiance. Toutes les activités socio-économiques, ont repris. Les familles qui ont traversé la frontière pour se mettre à l’abri des combats en Ouganda, sont rentrées et vaquent depuis jeudi 31 mars à leurs occupations quotidiennes.

Cependant, ce mouvement de retour spontané de la population et la reprise du trafic routier, ne rassurent pas du tout les acteurs locaux. D’après eux, les deux belligérants qui conservent chacun ses positions conquises à l’issue des combats, se regardent toujours en chien de faïence dans la région de Jomba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner