Nord-Kivu : la méningite sévit dans le territoire de Walikale

Des cas de méningite ont été notifiés dans trois entités du territoire de Walikale. Depuis le début de la semaine, une équipe d’experts de la division de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé(OMS) s’y est rendu pour analyser la situation et déterminer les actions à mener rapidement afin de protéger la population.

 

Dans une interview accordée samedi 3 avril à Radio Okapi, le coordonnateur du programme élargi de vaccination(PEV) du Nord-Kivu, Dr Stéphane Hans Bateyi a précisé que c’est à l’issue de cette mission que des mesures idoines seront prises.

« Sur le plan épidémiologique, il y a notification des cas de méningite à Walikale. Les experts de la division de la santé et de l’OMS sont partis pour investiguer davantage et au moment opportun on va informer des mesures de prise en charge mais aussi des mesures pour se prévenir contre cette méningite qui sévit à Walikale », a-t-il declaré.

Cependant, Dr Hans Bateyi prévient que la riposte risque d’être rude, au regard de la situation géographique des zones touchées :

« C’est une zone de santé d’accès difficile : Walikale, Itebero et Kibua, c’est dans la forêt. Il y a beaucoup de structures qui sont dans la forêt, on a aussi beaucoup de carrés miniers parsemés dans la forêt où il faut faire des jours et des jours de marche pour atteindre là où il y a la population ; ce qui fait que quand des structures comme ça sont contaminées, ça nous demandera beaucoup d’efforts pour protéger la population. Ce qui fait qu’on doit aller vite investiguer et prendre en charge correctement la population, et s’il s’agit de vacciner, on vaccine également ».

La méningite est une infection qui attaque les méninges qui protègent le cerveau. Cette maladie peut entrainer la mort. Et en cas de survie, la personne peut rester avec des séquelles neurologiques très graves, indique le coordonnateur du PEV au Nord-Kivu.

Il rassure, par ailleurs, qu’une grande partie de la population de la province est immunisée contre cette maladie :

« Mais ce qui est évident c’est que la province, il y a de cela 8 ans a bénéficié de la campagne de vaccination contre la méningite avec le vaccin MenAfriVac, ce qui fait qu’une grande partie de la population est protégée contre la méningite ».

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner