Nord-Kivu : environ 40 000 déplacés vivent sans assistance humanitaire à Rutshuru

Environ quarante mille déplacés vivent sans assistance humanitaire dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, a déploré samedi 9 avril le député provincial Emmanuel Muhozi. Ces personnes ont fui les affrontements qui opposent les rebelles du M23 à l’armée régulière dans cette partie de la RDC.

« Les populations se retrouvent à Rutsiro et à Ntamugenga, dans les écoles et églises. Aucune assistance jusqu’aujourd’hui n’a été donnée à ces populations qui n’ont rien. Elles n’ont, ni eau, ni nourriture, ni abris. Pendant cette période très pluvieuse dans nos milieux, la population est exposée à toutes intempéries », a indiqué l’élu de Rusthuru.

Il ajoute que le groupement de Jomba et ses environs connaissent plusieurs mouvements de déplacement de populations depuis deux semaines.

« Depuis le 27 mars jusqu’aujourd’hui, la population est en train de subir une situation humanitaire dramatique. Partout où les populations ont fui, je parle de Rutshuru Centre, de la localité Mungo, il y a aussi du groupement Bweza qui est sérieusement affecté et une partie de Kisigari », a poursuivi Emmanuel Muhozi.

Il demande au gouvernement congolais ainsi qu’à ses partenaires humanitaires de venir urgemment en aide à ces déplacés et de faciliter leur retour dans leurs milieux d’origines.

Sur les 8 villages que compte Jomba, il n’y a que deux villages sont encore dans leurs fiefs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner