Ituri : 5 morts à Mungwalu dans des accrochages entre les miliciens Zaïre et CODECO

 Cinq personnes, toutes d’une même famille, ont été tuées le dimanche 17 avril par les combattants de la CODECO à Balabala, un village du territoire de Djugu, limitrophe du territoire de Mambasa (Ituri). 

Les victimes sont tombées, touchées par des balles perdues dont trois femmes tuées chez elles, lors d’un accrochage dans la mi-journée de dimanche entre une faction de la CODECO dénommée « bon temple de Dieu » et les éléments du groupe d’auto-défense Zaïre, dans la localité de Balabala révèlent les sources de la société civile locale.  

Deux autres personnes ont été tuées à la machette par la CODECO. 

La même source précise que la milice Zaïre a pris en chasse des assaillants de la CODECO qui venaient de faire incursion dans cette localité minière. Il s’en est alors suivi un accrochage entre ces deux groupes armés. 

 Dans leur fuite, les CODECO ont pris en otage douze personnes dont quatre enfants, qu’ils ont amenés en brousse vers Andisa. 

 Cette situation a poussé de nombreuses familles à passer la nuit dernière dans la brousse. D’autres habitants se sont réfugiés à Mungwalu et Mambasa. 

 Les acteurs de la société civile déplorent l’absence des militaires dans cette région pour mettre fin aux bavures de ces miliciens. 

 Le porte-parole de l’armée en Ituri rassure que des dispositions sont prises pour le renforcement des effectifs militaires dans cette zone. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner