Nord-Kivu : retour progressif des déplacés de Rusthuru dans leurs milieux

Les populations qui ont fui des affrontements de mars dernier entre l'armée et les rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), regagnent peu à peu leurs milieux d'origine, dans la région de Jomba. C'est notamment à Chengerero, Jomba, Cheya, Bunagana, Rangira, Rwanguba et Matebe.
 

Des sources concordantes dans la région le confirment. La société civile indique quant elle, qu’au moins 50% de la population qui s’est réfugiée à Rutshuru-centre et en Ouganda sont déjà  de retour.  

Quelques activités commerciales et champêtres ont repris dans ces milieux, sécurisés du reste par l’armée régulière, rapportent les mêmes sources. 

En revanche, certaines familles hésitent encore à retourner, n’étant pas rassuré de leur sécurité, malgré l'accalmie observée, depuis le retrait il y a 7 jours du M23 ainsi que la proclamation d'un cessez-le-feu unilatérale.  

La société civile locale soutien effectivement qu'une  psychose règne toujours dans la zone. 

Cette psychose se justifie par le fait que les rebelles du M23 ne sont toujours présents à Rutshuru et occupent encore des collines stratégiques  Bugusa, Bushari, Tchanzu et Runyoni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner