Kasaï-Oriental : accalmie à Lukalaba après échauffourées entre policiers et élèves


Le calme est revenu ce jeudi 28 avril à Lukalaba, à plus ou moins 55 Km de Mbuji-Mayi, après les troubles qui ont opposé mercredi un policier aux élèves de l’école secondaire "La Grâce". 

Le bilan de cette altercation fait état d’un mort, quatre blessées grièvement par balle, deux personnes arrêtées et transférées au commissariat provincial de la police à Mbuji-Mayi, ainsi que des dégâts matériels importants. 

A la base de ces troubles, d’après le bourgmestre de la commune rurale, un élève a été poignardée par le policier qui le soupçonnait de concubinage avec sa fille. 

Le bourgmestre de la commune rurale de Lukalaba affirme que les troubles ont commencé lorsque la nouvelle autour l’élève poignardée par le policier s’est répandue dans la cité. Saisis par la colère, plusieurs élèves de l’école où étudie la victime sont allés saccagés la maison du policier, présumé auteur des troubles. 

L’intervention des éléments de la police située non loin de la résidence du policier n’a pas empêché les actions des manifestants. 

S’en est suivi une altercation entre les policiers et les manifestants. La même source fait état de deux élèves atteints par balle. L’un d’eux, qui se trouve dans un état critique, a été transféré dans un hôpital de Mbuji-Mayi. 

Pendant ce temps, la femme du policier, présumé auteur des troubles, a rendu l’âme dans un centre hospitalier de la place où il suivait les soins, après une courte maladie. 

Quelques policiers de Mbuji-Mayi ont été déployés sur place pour rétablir l’ordre. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner