Une question sur la surmortalité associée à la pandémie de Covid-19 dans le monde

Actualité

*Coronavirus en République démocratique du Congo, depuis le 10 mars 2020 jusqu’à la semaine dernière, les cumuls étaient de 87 314 cas dont 87312 confirmés, 82 139 personnes guéries et 1 338 décès. Dans le volet vaccination, depuis le 19 avril 2021, les chiffres fournis par le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte à la pandémie ont indiqué également jusqu’à la semaine passée, que 545825 personnes seulement étaient complètement vaccinées sur un objectif ciblé de 54 millions.

**Alors, volet scientifique, un mot sur Omicron, ce variant a été initialement détecté au Botswana et en Afrique du Sud en novembre 2021. Jusque-là cette souche du virus était représentée par trois sous-variants, le BA.1, le BA.2 et le BA.3. Mais deux nouveaux sous-variants viennent d’Omicron, BA.4 et BA.5, viennent s’ajouter et ont été détectés en Afrique du Sud. Et selon une étude sud-africaine publiée le 28 avril 2022, ces deux derniers sous-variants auraient respectivement émergé à la mi-décembre 2021 et début janvier 2022. Et tout naturellement, ces nouvelles apparitions préoccupent l’OMS.

***Enfin, en Chine où Omicron fait encore rage avec une haute contagiosité, les autorités ont décidé de renforcer leur politique de zéro Covid, en procédant à des dépistages massifs et des confinements dès l’apparition des premiers cas. Samedi dernier, elles ont même annoncé la décision de rendre obligatoire les tests à Pékin la capitale du pays. Pour les activités sportives et les voyages en groupe, les participants devront également présenter un test Covid négatif effectué dans les 48 heures, ainsi que la preuve qu’ils ont été entièrement vaccinés.

Question 

Une question sur la surmortalité associée à la pandémie de Covid-19 dans le monde. C’est quoi d’abord la surmortalité ?

Selon l’OMS, on se fonde sur la surmortalité associée au Covid-19 pour quantifier les impacts directs et indirects de la pandémie. La surmortalité est définie comme la différence entre le nombre total de décès estimé pour un lieu et une période donnée et le nombre qui aurait été attendu en l’absence de la pandémie, donc, un scenario sans Covid-19. Cette différence est censée inclure les décès directement imputables au coronavirus ainsi que ceux qui lui sont indirectement associés, ces derniers résultant de l’impact de la pandémie sur les systèmes de santé et la société. Il convient également de soustraire à ces chiffres les décès qui se seraient produits dans des circonstances ordinaires, mais qui ont été évités en raison des modifications des conditions sociales et des comportements personnels du fait de la pandémie.

Action de partenaire

Nous revenons sur un partenaire et ce partenaire c’est l’artiste      Chaka Kongo, chanteur, danseur et chorégraphe, que nous avons trouvé il y a quelques temps sur un site de vaccination, ici à Kinshasa.

Promo

Retrouvez « Coronavirus, parlons-en » sur Vodacom : composez le 42502, puis, menu 3 pour Radio Okapi, puis menu 4. Dix appels gratuits par mois au 42502.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2022-05/030522-p-f-corona-00-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner