Gungu : la société civile exige la publication des nomenclatures des taxes et impôts


Tous les services générateurs des recettes œuvrant dans le territoire de Gungu, dans la province du Kwilu sont invités à publier leurs nomenclatures à l’intention des contribuables pour que ces derniers ne puissent payer que ce que l’Etat demande comme taxes ou impôts. Cet appel a été lancé ce mercredi 4 avril par la société civile locale, dirigée par Joachim Kusamba.

Selon ce dernier, la non-publication des nomenclatures appauvrit les opérateurs économiques, devenus des champs de commerce de ces services qui leurs exigent des sommes exagérées par rapport à celles fixées dans la nomenclature et qui doivent être standards. 

Après son monitoring du premier trimestre de l’année en cours, la société civile de Gungu a constaté que plusieurs opérateurs économiques ainsi que certains propriétaires des fermes de ce territoire sont tombés en faillite. Cette structure citoyenne attribue cela notamment à la non-publication des nomenclatures par des services générateurs des recettes. Ces derniers en profitent pour imposer de façon exagérée, des taxes et impôts aux concernés étant ignorants.  

‘’La société civile de Gngu exige à tous les services générateurs des recettes de territoire de Gungu de rendre publiques leurs nomenclatures ; pour permettre aux contribuables de payer juste ce que l’état demande. Beaucoup d’opérateurs économiques ainsi que des fermiers sont aujourd’hui victimes de faillite à cause des nomenclatures qui ne sont pas rendues publiques aux assujettis qui sont devenus fonds de commerce par certains chefs des services qui taxent selon leurs humeurs un autre montant, exagéré. Alors, ils appauvrissent volontairement les contribuables de Gungu, et là nous ne serons pas contents’’, a indiqué le président de la société civile Gungu.

Le directeur général de la Direction générale des recettes du Kwilu (DGREK), Jean Ludenge, promet de faire la volonté de la société civile en envoyant rapidement la nomenclature à Gungu pour éviter la confusion sur terrain.

Ces services sont entre autres la DGREK, le service de transport, celui des mines, a cité Joachim Kusamba. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner