Sud-Kivu : panique à Minembwe après des affrontements entre miliciens


De nouveaux combats sont signalés depuis samedi 7 mai à Natulonge et Nagishasha, dans les hauts plateaux de Minembwe, dans le territoire de Fizi. Ils opposent Gumino et alliés aux miliciens Biloze Bishambuke. 

La société civile parle de deux blessés parmi les miliciens Biloze Bishambuke, tandis que quelques morts ont été enregistrés dans les deux camps, poursuit-elle sans autres précisions.  

Des bombes, des armes lourdes et des tirs à la mitraillette ont été entendus pendant tout le week-end. Elles ont plongé la population civile de Minembwe dans la panique. 

Selon le président de la société civile locale, Saint cadet Ruvuza, les Maï-Maï Biloze Bishambuke et alliés en provenance du secteur de Lulenge continuent de lancer des attaques sur Minembwe-Centre et ses environs.   

Le porte-parole de Biloze Bishambuke, Aimable Nabulizi, affirme que les Gumino, Twirwaneho, Androïd et leurs alliés ont lancé trois attaques en l’espace d’une semaine contre les villages sous leur contrôle dans le groupement Basimunyaka Sud, secteur de Lulenge. 

Le porte-parole de la 12e brigade des FARDC sur l’axe Minembwe, le lieutenant Jérémie Meya Gbe, confirme l’incursion des combattants Gumino et alliés dans le secteur de Lulenge. 

Il précise que des maisons ont été incendiées et des vaches pillées, après la riposte des Maï-Maï Biloze Bishambuke à Biziba et Kabingo. 

Biloze Bishambuke n’a pas participé aux consultations entre les groupes armés locaux et le gouvernement congolais du mois d’avril dernier à Naïrobi (Kenya).    

   

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner