Uvira : la MONUSCO appuie les consultations intercommunautaires pour la réduction des violences


Des consultations intercommunautaires initiées par la MONUSCO, en collaboration avec le gouvernement provincial du Sud-Kivu, se sont poursuivies ce jeudi 12 mai dans la ville d’Uvira.
Ces consultations qui se déroulent depuis lundi dernier dans la commune de Kavimvira. Elles réunissent près de cinquante acteurs locaux représentant les différentes communautés locales, la société civile, la jeunesse, les femmes, les chefs coutumiers ainsi que les autorités politico-administratives, policières et militaires.

Elles visent la réduction des violences et le rétablissement de la cohésion sociale entre ces communautés locales des territoires d’Uvira et de Fizi-Itombwe. 

Selon l’expert au ministère provincial de l’intérieur du Sud-Kivu qui facilite ces assises, Amisi Lupota, une feuille de route est attendue à la clôture de ces assises samedi prochain pour mitiger les violences.

« Nous sommes ici à Uvira, ici c’est le dialogue franc. Les communautés doivent se dire les grandes vérités qui font à ce qu’elles soient divisées. La méthodologie, c’est que les communautés se disent les grandes vérités. Les Banyamulenges disent leurs revendications, les Babembe, les Bafuliifu, les Banyindu, les Bashi, les Barega », a-t-il expliqué.  

Chaque communauté dit ses revendications et « dénonce ce que font les autres, les autres aussi retorquent. Après tout cela, nous allons concilier leur divergence pour qu’ils puissent enfin se parler la grande vérité par rapport à ce qui les divise. Ici, c’est un dialogue sans tabou. Tout le monde parle la grande vérité pour que nous puissions avoir des solutions qui sont durables. Contrairement à d’autres dialogues où on ne permet pas les gens de parler », a poursuivi Amisi Lupota. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner